Follow us

Notre approche

Accélérer la transition de l’agriculture wallonne vers l’agroécologie

Prendre contact 

Notre Vision 

Imiter la nature pour développer un système agricole au bénéfice des humains tout en atténuant le changement climatique et en restaurant la biodiversité.

Nos Objectifs

L’asbl « Terres vivantes » (TRVI) a pour but d’accélérer la transition de l’agriculture wallonne vers l’agroécologie de façon à ce qu’un maximum d’agriculteurs wallons non seulement survivent, mais s’épanouissent dans leur métier.

Vers des Performances

Notre stratégie est de vous accompagner dans le développement de votre ferme sur la rentabilité économique, l'optimisation de votre temps et charge de travail, la valorisation de vos productions et connaissances.  


Notre vision

Terres Vivantes fait le constat du déclin rapide et inquiétant de l’agriculture familiale en Wallonie.

Heureusement, il existe une alternative. Cette voie nouvelle s’appelle l’« Agroécologie ». L'agroécologie est basée sur l’imitation de la nature. Elle implique un changement de paradigme qui devrait conduire à l’abandon du concept de lutte contre la nature pour, au contraire, collaborer avec elle et respecter ses lois. Elle implique aussi une approche globale de l’ensemble du secteur agricole et alimentaire. 


La stratégie écologique de l’agroécologie consiste à remplacer tout ou partie des intrants commerciaux, comme les engrais et les pesticides, par des services fournis par la biodiversité comme la fixation d’azote par des légumineuses, l’amélioration de la structure du sol par les organismes qui y vivent, ou la protection de la santé des cultures par des microorganismes symbiotiques. 


Comme la plupart des opérations agricoles traditionnelles (par exemple le désherbage ou le contrôle des ravageurs) sont assurées par d’autres organismes vivants dans les systèmes agroécologiques, le travail par hectare ou par animal y est considérablement réduit. Cela dégage du temps pour d’éventuelles autres activités rémunératrices ou de loisirs.


La stratégie économique de l’agroécologie consiste d’une part à diminuer drastiquement les coûts de production et d’autre part à augmenter les recettes par la production de produits de qualité, la transformation des produits et leur commercialisation en circuit court et local chaque fois que c’est possible. Comme les coûts diminuent et les recettes augmentent en agroécologie, les profits sont comparables ou supérieurs à ceux de l’agriculture conventionnelle. C’est surtout la valeur ajoutée par hectare et par personne qui augmente significativement. Une diversification raisonnée des productions, en plus d’améliorer la résilience économique des fermes, permet de mieux nourrir localement les citoyens en développant une agriculture nourricière. Cette stratégie est également propice à la relocalisation et à la création d’emplois dans la chaîne alimentaire.

Nous nous efforçons également de relever les défis actuels de notre société en écoutant tant les inquiétudes des producteurs que les aspirations citoyennes concernant la qualité des produits, la biodiversité et le dérèglement climatique.


Prendre contact

 L'agroécologie


L’agroécologie est une science, un ensemble de pratiques et un mouvement social mondial. L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a défini l’agroécologie par 10 éléments constitutifs. Cette définition a été précisée par 13 principes concrets dans le rapport d’un panel d’experts de haut niveau. 

Les  10 éléments de l'agroécologie

Ces principes constituent la base des techniques et systèmes agroécologiques. Ils sont la référence pour organiser la transition et gérer les fermes tout en étant adaptables dans le temps et dans l’espace. Ils peuvent aussi orienter les responsables politiques, les professionnels et les parties prenantes dans la planification, la gestion et l’évaluation de la transition agroécologique.

Ils consistent notamment à favoriser l’autonomie des fermes en diminuant les achats d’intrants et en les remplaçant par des ressources naturelles locales.

Les 13 principes de l'Agroécologie


Nos objectifs

Terres vivantes a pour but d’accélérer la transition de l’agriculture wallonne vers l’agroécologie de façon à ce qu’un maximum d’agriculteurs wallons non seulement survivent, mais s’épanouissent dans leur métier. 

De manière plus précise, notre objectif est d’améliorer la rentabilité et la résilience des fermes tout en régénérant la fertilité des sols et la biodiversité agricole pour développer une agriculture nourricière produisant des aliments de qualité.

Le projet joue un rôle de pionnier dans le développement de l’agroécologie en Wallonie. Il vise à produire de nombreux bénéfices pour les agriculteurs, les citoyens, la biodiversité et le climat. Il veut redynamiser les zones rurales en y créant de nouveaux emplois par une relocalisation de l’économie.


Prendre contact


 Développons ensemble l'agroécologie pour les générations futures

 Rejoignez-nous, nous pouvons vous aider dans votre transition